"Alors que tout le monde est parti en vacances, je reste dans la capitale en imaginant que, sous un soleil accablant, je recherche des coquillages enfouis dans la mer parisienne, il y a 45 millions d’années… Des traces d’organismes qui n’existent plus subsistent pourtant sur les murs d’anciens bâtiments, conservées par le calcaire extrait du sous-sol. Cette ville peut être qualifiée d’escargot mais elle m’évoque plutôt l’immense mémoire d’un énorme disque dur. Dans ce cas, quelles belles traces laisserons-nous dans le futur ? " - Adoka Niitsu
Visible at the group show "Future Mythology Diaries".

ADOKA NIITSU ART WORKS

© 1998 - 2019 ADOKA NIITSU. All rights are reserved. / Adagp, Paris.
All images or website content may not be used or reproduced in any manner without prior written permission of the artist.